Nom : 

Le manoir Masson

Adresse : 

901, rue Saint-Louis
Terrebonne

Cadastre : 

Lot 208, cadastre de la Ville de Terrebonne

Cadastre du Québec : 

Lot 2 442 017, cadastre du Québec

Date de construction : 

1848-1852


Historique de l'immeuble

Avant l'abolition du régime des rentes seigneuriales dans les années 1850 le manoir de Terrebonne, qui servait aussi de manoir seigneurial pour ses augmentations, soit les seigneuries de Laplaine et de Lacorne, était situé de l'autre côté de la rue Saint-Louis, dans ce qui est aujourd'hui le parc Masson. Après le décès du dernier seigneur Joseph Masson en 1847, sa veuve Marie-Geneviève-Sophie Raymond se fait construire un immense manoir au Nord du chemin. L'ancien manoir est alors démoli.

Le testament de Marie-Geneviève-Sophie Raymond fait en sorte qu'en 1883, lors de son décès, le manoir est cédé aux Soeurs de la Providence pour qu'elles y établissent une maison de pension pour «dames respectables». Cinq ans plus tard, la communauté rétrocède le manoir aux héritiers, jugeant «le legs plus onéreux que profitable»...

En 1899, le manoir est acquis par un américain qui fait rapidement faillite. Les Pères du Saint-Sacrement achètent le domaine en 1901 et y établissent un collège qui existe encore de nos jours.

Références

  • Boismenu, Léo, Les étapes d'un manoir canadien, Terrebonne, Juvénat du T.S. Sacrement, 1924.
  • Gareau, C.-A., Aperçu historique de Terrebonne, Terrebonne, 1927.
  • Gauthier, Raymonde, Les manoirs du Québec, Éditeur officiel du Québec, 1976, pages 46-47.
  • Lemire, Yves et Paul-E. Bousquet, Album souvenir, 100 ans de tradition vivante : Collège Saint-Sacrement 1902-2002, Terrebonne, Collège Saint-Sacrement, 2002.
  • Masson, Henri, Joseph Masson, dernier seigneur de Terrebonne 1791-1847, Montréal, [l'auteur], 1972.
  • Roy, Pierre-Georges, Vieux manoirs, vieilles maisons, Québec, Louis-A. Proulx, 1927, pages 40-42.