Nom : 

Le moulin du Gros-Sault

Adresse : 

Île Perry (face au 998, Gouin Ouest)
Ville de Montréal (quartier Bordeaux)

Cadastre : 

Lot 286 et 504, cadastre de la Paroisse
du Sault-au-Récollet

Cadastre du Québec : 

Lots 3879429 et 4093358, cadastre
du Québec

Date de construction : 

1798

Date de destruction : 

1892


Historique de l'immeuble

C'est en 1798 que les prêtres du Séminaire, propriétaires de la seigneurie de l'île de Montréal, font construire un moulin à farine au lieu dit du Gros-Sault de la rivière des Prairies, près de l'actuel pont ferroviaire de Bordeaux. Pendant une quinzaine d'années, soit d'environ 1821 à 1837, l'entrepreneur Pascal Persillier dit Lachapelle obtient en location l'opération du moulin. Il fait déjà le même travail pour les Sulpiciens à leur moulin de Lachine et aura plus tard le contrat des moulins de l'île de la Visitation. En 1837, le contrat de Lachapelle est résilié et le moulin du Gros-Sault est vendu à Charles Perry, «tabaconiste» de Montréal. Le moulin cesse ses opérations et est démoli en 1892.

Références

  • Desrochers, René, Le Sault-au-Récollet, paroisse La Visitation 1736-1936, fêtes du 2e centenaire, Montréal, imprimé au Devoir, 1936, pages 105-106.
  • Lapierre, Michel, «Familles du Sault-au-Récollet (IV): les Persillier-Lachapelle», dans Cahiers d'histoire du Sault-au-Récollet, no 4, automne 1993, pages 11-25.
  • Maurault, Olivier, Marges d'histoire, 3 - Saint-Sulpice, Montréal, Librairie d'Action canadienne-française, 1930, pages 113-154: «Les moulins du Séminaire».
  • Prévost, Robert, Le moulin du Gros-Sault, Bordeaux (Montréal), Éditions Archonte, 1939.