Nom : 

Les moulins d'Alexander Mackenzie

Adresse : 

Coin SO du chemin de la Rivière-du-Nord
et de la montée Cyr, Saint-Colomban

Cadastre : 

Lot 18, cadastre de Saint-Colomban

Cadastre du Québec : 

Lot 1 673 167, cadastre du Québec

Date de construction : 

1832 (farine), 1836-37 (farine d'avoine)

Date de destruction : 

?


Historique de l'immeuble

En 1826, les Sulpiciens donnent à bail une terre pour douze ans à Pascal Persillier dit Lachapelle, qui administrait déjà pour eux plusieurs moulins sur l'île de Montréal, avec le privilège d'y construire un moulin à scie. À la fin 1831, ils lui demandent de leur construire aussi un moulin à farine, là où la rivière à Gauthier (aujourd'hui le ruisseau Bonnybrook) se jette dans la rivière du Nord. En 1836-37, un moulin à farine d'avoine vient s'ajouter au site. Ces moulins sont vendus en 1837 à Alexander Mackenzie.

Il est à noter que le domaine d'Alexander Mackenzie incluait non seulement les trois terres qui sont devenues le lot 18 du cadastre, mais aussi le pont sur la rivière du Nord (pont Mackenzie) mais aussi le chemin qui y mène (montée Cyr) et plusieurs terres du côté Sud de ce pont, dans la paroisse de Saint-Canut.

En 1872, les moulins sont acquis du shérif par William Boyd, puis en 1887 par le docteur Léonard-Agapit Fortier de Sainte-Scholastique.

Références

  • Comte, Joseph, p.s.s., Historique de l'administration temporelle de la Mission du Lac des Deux-Montagnes :le domaine, les fermes, les moulins, manuscrit déposé aux Archives du Séminaire de Saint-Sulpice, février 1862. Copie microfilmée à BAnQ (no 6539).