Nom :

Ancien moulin à scie Légaré

Adresse :
 

130, rue Saint-Nicolas
Saint-Eustache

Cadastre (1877) :

Lot 145, cadastre du Village

Date de construction :   

Vers 1902

Date de démolition :   

Vers 1995


Historique de l'immeuble

En 1896, Magloire Légaré, Euclide Duquette et Charles-Auguste-Maximilien Globensky s'associent sous le nom de «Légaré, Duquette et Cie». Leur but est de faire le commerce du grain, de la farine et du bois de sciage, à partir du moulin Légaré, dont Globensky est propriétaire et où Légaré est meunier. En 1902, comme le moulin à farine de la rue Saint-Eustache est vendu à Urbain Gagnon, le commerce du bois doit être déménagé. Globensky vend alors à ses deux associés un terrain entre la rue Saint-Nicolas et la gare de la rue Saint-Viateur, d'où ils pourront continuer à vendre du bois et où un moulin à pétrole est installé. La proximité de la voie ferrée constitue alors un atout majeur pour l'entreprise.

Magloire Légaré se retire de l'entreprise en 1906. Euclide, puis Eugène Duquette opèrent seuls le moulin à scie et la cour à bois jusqu'en 1919. C'est alors qu'Émile Légaré en fait l'acquisition. Celui-ci s'occupait déjà du commerce du bois avec son frère Magloire, au moulin à scie du moulin Légaré. Sous sa direction, puis celle de son fils Paul-Émile, l'entreprise y fera le commerce du bois et des matériaux de construction jusqu'aux années 1990.

Références

  • --, « Émile Légaré et FIls Ltée », dans Saint-Eustache 1977, Société d'édition montréalaise, 1977, pages 118-119.
  • Vallières, Marc-Gabriel, « Un entrepreneur en tous genres », dans La Revue des Deux Montagnes, numéro 4, juin 1996, pages 31-46.